Nova Scotia Archives

'Canada's Ocean Playground'

L'industrie du tourisme en Nouvelle-Écosse, 1870-1970

Trains, bateaux et avions

Tôt, un matin de juillet 1871, quelque 300 voyageurs de la Nouvelle-Angleterre sont arrivés à Annapolis Royal à bord du traversier à vapeur en provenance de Saint John; ils ont longé la vallée de l’Annapolis en train, sont arrêtés brièvement à Grand-Pré pour faire l’expérience du pays acadien, sont allés à Halifax pour une visite rapide de la ville, ont repris le train du soir pour revenir sur leur pas et sont arrivés au quai du traversier juste à temps pour le dernier départ de la journée. C’était là le tout premier groupe de touristes à visiter la Nouvelle-Écosse et leur grande tournée d’inspection s’est déroulée en neuf heures — pas mal, même selon les normes d’aujourd’hui.

Cette visite éclair est importante, non seulement parce qu’elle marque le début du tourisme commercial en Nouvelle-Écosse, mais aussi parce qu’elle illustre la manière dont l’industrie se développera durant les décennies qui suivront &mash; essentiellement selon une trajectoire bien droite, parallèle aux possibilités qui naîtront des moyens de transport de l’ère moderne, des compagnies de bateaux à vapeur aux compagnies ferroviaires, en passant par l’automobile et les autres moyens de transport qui verront le jour après. L’industrie dépendra de ces possibilités, et l’un et l’autre seront inséparables.

La création de la Windsor & Annapolis Railway en 1869, reliant Annapolis à Windsor puis à Halifax (via l’Intercolonial), a fourni un accès sans précédent à une énorme partie de la Nouvelle-Écosse. L’ancien service de traversier dans la baie de Fundy en direction de Saint John, au Nouveau-Brunswick, a soudain retrouvé sa popularité, et il existe au-delà de Saint John des liaisons ferroviaires qui pénètrent loin dans les marchés canadien et américain.

Digby et Annapolis ont été les premières plaques tournantes de ce réseau. Toutefois, en 1891, le chemin de fer entre Yarmouth et Digby a été rallongé jusqu’à Annapolis; il était enfin possible de monter dans un train à Yarmouth et d’en descendre à Halifax — ce qui présentait un énorme potentiel pour des entreprises commerciales et économiques entièrement nouvelles. Yarmouth est devenu le principal point d’accès dans le sud de la Nouvelle-Écosse et la ville n’a pas perdu de temps pour miser sur ses liaisons maritimes existantes avec la Nouvelle-Angleterre et New York. Les compagnies ferroviaires et de bateaux à vapeur y ont immédiatement vu la possibilité de tirer profit de leur capacité en desservant les touristes, et une toute nouvelle industrie — le tourisme commercial — venait de voir le jour.

Cliquez partout dans cette exposition pour explorer une période de quatre-vingt-dix ans où les touristes sont arrivés et ont voyagé en Nouvelle-Écosse — de l’époque de la Windsor & Annapolis Railway jusqu’au transbordeur de voitures Bluenose, en passant par les premières visites organisées de Tauck Tours en 1957 sur les ailes de National Airlines. On y trouvera aussi des exemples des premiers horaires imprimés qui sont vite devenus des livrets bien illustrés et imprimés sur papier glacé, faisant la promotion de la Nouvelle-Écosse comme destination touristique — pour en voir plus, consultez la section sur La documention touristique.

L’article de fond de Jay White, « Les débuts de l’industrie du tourisme en Nouvelle-Écosse, 1870-1940 », s’intéresse particulièrement à la Yarmouth Steamship Company et à la Dominion Atlantic Railway, et examine la manière dont leur rivalité du début a ouvert la voie aux hôtels de villégiature, aux relations publiques et aux campagnes de marketing, de même qu’à la création du mythique mais énormément populaire « Pays d’Évangéline ».

Résultats 1 de 15 de 53 de votre recherche: Trains and Boats and Planes

''Yarmouth Steamship Company''

date: 1886

numéro de référence: Nova Scotia Archives RG 28 series "S": vol. 172 no. 8


''W. & A. R'way Station, Kentville, NS''

date: ca. 1890

photographe: Notman Studio

numéro de référence: Notman Studio Nova Scotia Archives accession no. 1983-310 no. 72003


''Nova Scotia the Land of Evangeline''

date: 1892

numéro de référence: Nova Scotia Archives Library: V/F vol. 257 no. 28 (CIHM #06146)


date: ca. 1895

photographe: Notman Studio

numéro de référence: Coward Collection Nova Scotia Archives Photo: Places: Halifax: Buildings


S.S. Boston

date: 1895

numéro de référence: Nova Scotia Archives Library: F91 N85 G94 no. 4


''Steamer Yarmouth''

date: 1895

numéro de référence: Nova Scotia Archives Library: F91 N85 G94 no. 4


''Land of Evangeline Route. The Yarmouth Line''

date: 1896

numéro de référence: Nova Scotia Archives RG 28 series "S": vol. 172 no. 2


''Winter Time-Table, 1897-98. The Yarmouth Line''

date: 1897

numéro de référence: Nova Scotia Archives RG 28 series "S": vol. 172 no. 1


''Summer Time-Table, 1898. The Yarmouth Line''

date: 1898

numéro de référence: Nova Scotia Archives RG 28 series "S": vol. 172 no. 9


City of Monticello leaving Digby

date: ca. 1899

photographe: Paul Yates

numéro de référence: Historic Restoration Society of Annapolis County Nova Scotia Archives accession no. 1988-269.1 no. 924


''Dominion Atlantic Railway Steamer Prince George''

date: ca. 1899

numéro de référence: Nova Scotia Archives Annabel Siteman Ells Album 77: no. 155


''Yarmouth Steamship Co'y, Lim.''

date: 1899

numéro de référence: Nova Scotia Archives Photo: Ships: Yarmouth Steamship Co.


Railway Station, Granville Ferry

date: ca. 1899

photographe: J.A. Irvine

numéro de référence: J.A. Irvine Nova Scotia Archives Photo Album 35 no. 32


''Nova Scotia''

date: 1900

numéro de référence: Nova Scotia Archives Library: F91 N85 G94 no. 6


''Summer Time-Table, 1900. The Yarmouth Line''

date: 1900

numéro de référence: Nova Scotia Archives RG 28


1 2 3 4

Nova Scotia Archives — https://archives.novascotia.ca/tourism/results/

Crown copyright © 2020, Province of Nova Scotia.