Nova Scotia Archives

'Canada's Ocean Playground'

L'industrie du tourisme en Nouvelle-Écosse, 1870-1970

L’appel de la route

L’avènement de l’automobile a « démocratisé » le tourisme en Nouvelle-Écosse. À l’époque avant que l’on trouve un véhicule à moteur devant chaque maison et de bonnes routes pour y conduire son véhicule, un voyage en Nouvelle-Écosse était réservé à l’élite — les gens fatigués de la Nouvelle-Angleterre ou du Saint-Laurent et qui pouvaient se payer le droit de passage en train ou en bateau à vapeur pour venir jusqu’ici et qui avaient aussi les sous pour passer l’été dans les bois ou dans une villégiature le long de la côte. L’automobile a changé tout cela.

Soudain, n’importe qui, peu importe d’où il était, pouvait venir en Nouvelle-Écosse, s’y déplacer facilement en voiture, passer la nuit où il voulait, faire ce qui lui plaisait, et rester ici tout le temps qu’il voulait. Un fait encore plus important était que cette expérience était maintenant à la portée des Néo-Écossais eux-mêmes et de leurs voisins dans les provinces tout autour. Les gens qui n’avaient jamais pensé prendre des vacances auparavant utilisaient maintenant la voiture familiale pour voyager pendant une journée ou une semaine; ils pouvaient explorer des parties inconnues de la province et s’arrêter dans une variété de nouveaux lieux d’hébergement desservant des gens qui, comme eux, sont en déplacement.

Ce marché de masse soudainement mobile est d’abord devenu évident dans les années 1920 et il a immédiatement ouvert un monde de possibilités pour les entrepreneurs du domaine touristique. Dès 1925, la Nova Scotia Motor League (un prédécesseur de l’Association canadienne des automobilistes) publiait l’Automobile Green Book spécifiquement à l’intention des automobilistes. Le gouvernement a aussi pris note du phénomène et dès 1934, une enseigne installée bien haut sur le pont qui enjambe la rivière Missiquash — frontière entre la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick — alertait les automobilistes qui se dirigeaient en direction est qu’ils traversaient la frontière entre les deux provinces, qu’il y avait un bureau d’information touristique à 500 pieds et qu’ils étaient invités à s’y arrêter pour s’inscrire.

Les cartes routières sont devenues populaires, non seulement pour aider les automobilistes à trouver leur chemin mais aussi pour faire la promotion de la province comme destination touristique. Elles ont attiré l’attention sur le réseau routier provincial en pleine expansion, de même que sur les liaisons ferroviaires et par bateau à vapeur, les meilleures plages et les endroits de choix pour la chasse et la pêche. En 1950, l’Official Highway Map, Province of Nova Scotia, Canada's Ocean Playground pouvait clamer fièrement que « Toutes les routes principales sont asphaltées ».

Cliquez pour voir l’exposition virtuelle présentée ici et répondez à l’appel de la route en Nouvelle-Écosse durant les années 1920 aux années 1950, et découvrez le sentiment merveilleux de liberté qui accompagnait le fait de posséder une automobile. Le meilleur exemple de la manière dont la construction routière a anticipé le potentiel du tourisme, et misé sur lui, est l’histoire de la célèbre Cabot Trail au Cap-Breton, route qui a été achevée en 1932. Vous trouverez ici des photos rarement vues, prises cette année-là par le ministère de la voirie pendant que la route était littéralement découpée dans les hautes-terres du Cap-Breton — la piste n’a pas été asphaltée ni complètement aménagée avec des glissières de sécurité avant les années 1950. Pour une expérience encore meilleure de la route en construction, voyez les photos de Clara Dennis prises en 1929 — elle a été la première femme et l’une des premières personnes en Nouvelle-Écosse à conduire une automobile sur cette route longue et tortueuse.

Résultats 1 de 15 de 56 de votre recherche: The Call of the Open Road

Map of Nova Scotia Indicating Natural Resources and Transportation Routes

date: 1924

numéro de référence: Nova Scotia Archives Map Collection: Nova Scotia 1929


Automobile Green Book, 1925

date: 1925

numéro de référence: Nova Scotia Archives Library: F91 N85 R53


Official Motor Guide of Nova Scotia, 1928

date: 1928

numéro de référence: Nova Scotia Archives Library: F91 N85 R53


The Beautiful South Shore, Nova Scotia, Canada

date: 1930s

photographe: E.G.L. Wetmore

numéro de référence: Nova Scotia Archives Library: F91 N85 G94 no. 20


Cape Breton, Unspoiled Summerland of America

date: 1930s

numéro de référence: Nova Scotia Archives Photo: Places: Cape Breton: Tourism


''Indian Brook, North Shore''

date: 1930s

numéro de référence: Nova Scotia Archives Photo: Places: Cape Breton: Views


''South Bay, Ingonish''

date: 1930s

numéro de référence: Nova Scotia Archives Photo: Places: Cape Breton: Views


''Hairpin Curve, Cabot Trail''

date: 1930s

numéro de référence: Nova Scotia Archives Photo: Places: Cape Breton: Views


''Creigmore Glen, Cabot Trail''

date: 1930s

numéro de référence: Nova Scotia Archives Photo: Places: Cape Breton: Views


''The Three Sisters, Lake O'Law''

date: 1930s

numéro de référence: Nova Scotia Archives Photo: Places: Cape Breton: Views


''The Look Out, Sunrise Valley''

date: 1930s

numéro de référence: Nova Scotia Archives Photo: Places: Cape Breton: Views


''Sunrise Valley, Cape North''

date: 1930s

numéro de référence: Nova Scotia Archives Photo: Places: Cape Breton: Views


''Cap Rouge, Cabot Trail''

date: 1930s

numéro de référence: Nova Scotia Archives Photo: Places: Cape Breton: Views


''Entrance, Little River, Cheticamp''

date: 1930s

numéro de référence: Nova Scotia Archives Photo: Places: Cape Breton: Views


''Motorists Please Observe These Rules''

date: ca. 1931

numéro de référence: Nova Scotia Archives Library: F91 N85 R53


1 2 3 4

Nova Scotia Archives — https://archives.novascotia.ca/tourism/results/

Crown copyright © 2020, Province of Nova Scotia.