Nova Scotia Archives

Registres de canton

Registres de canton

Les registres de canton de la période coloniale qui sont parvenus jusqu'à nous fournissent une multitude d'informations communautaires « officielles ».  Élément central des administrations municipales de la Nouvelle-Angleterre et tradition apportée en Nouvelle-Écosse dans les années 1760, la tenue de registres s'intègre pleinement au « registre de canton », qui servait à consigner les procès-verbaux des réunions de villages et qui constituait le registre officiel de l'état civil, des propriétaires fonciers, des lots, des marques de bétail et d'autres renseignements liés à la propriété foncière.

Au milieu du 19e siècle, bon nombre de ces registres avaient perdu de leur importance ou étaient remplacés par des systèmes soumis à l'administration centrale du gouvernement provincial.

Les registres de cantons des Archives de la Nouvelle-Écosse peuvent être consultés sur ce site. Il s'agit d'une base de données contenant des informations concises sur 35 registres de cantons ou collections de registres, chaque canton faisant partie d'une série de communautés établies par le gouvernement colonial et dispersées à travers la Nouvelle-Écosse continentale.

Les registres de cantons originaux font eux-mêmes partie de la collection des Archives de la Nouvelle-Écosse. Renseignez-vous sur les heures d'ouverture et l'adresse afin de préparer votre visite.