Nova Scotia Archives

« Un Port de la côte Est » : Halifax en temps de guerre, 1939-1945

La guerre arrive en ville

En très peu de temps, les citoyens d'Halifax se rendirent compte qu'une fois commencée, la guerre s'installerait sur le pas de leur porte. Le Canada est entré en guerre le 10 septembre 1939. Trois jours plus tard, 216 survivants du paquebot de ligne britannique torpillé, le Athenia, furent amenés à Halifax sur le City of Flint. Trois jours plus tard, le 16 septembre, la « Bataille de l'Atlantique » commença alors que le premier convoi, le HX 1, quittait le port d'Halifax. La guerre était bel et bien arivée en ville.

Au début, la présence des soldats, les défilés et les départs de convois passionnaient les gens et le flux des dépenses de temps de guerre entretenait des espoirs de prospérité — mais une autre réalité s'est très vite imposée dans cette ville en plein chambardement. Des centaines, puis des milliers de membres du personnel militaire, personnel supérieur d'état-major, personnel de soutien civil, marins marchands, fonctionnaires, travailleurs de guerre, épouses et enfants, arrivaient et repartaient sans cesse, séjournant dans la ville pendant une journée, une semaine, un mois… voire toute la guerre. Il n'y avait tout simplement pas de place où mettre tous ces gens. Les projets de construction du temps de guerre commencèrent à changer l'aspect de la ville et à atténuer un peu les effets de la surpopulation — mais c'était loin d'être suffisant.

Les restrictions et les exigences de sécurité de temps de guerre s'ajoutaient aux tensions générales. Le camouflage des lumières la nuit, le filet anti-sous-marin, les projecteurs, les sirènes antiaériennes et l'importance accordée à la Défense civile rappelaient aux citoyens ainsi qu'aux soldats que le danger et la mort rôdaient juste au-delà de Chebucto Head, à l'embouchure du port — et peut-être beaucoup plus près.

À la fin de 1941, il était devenu évident que la Seconde Guerre mondiale serait un long périple, qui demanderait des ajustements fondamentaux de la part des civils. Les campagnes pour l'achat des bons de la Victoire incitaient les salariés à investir chaque dollar disponible dans l'effort de guerre. La persuasion amicale du début visant à réduire la consommation de sucre, d'œufs, de caoutchouc, d'essence et d'autres biens de première nécessité céda la place au contrôle des prix et au rationnement des aliments. En l'espace d'un an, comme le fait remarquer Bill Naftel dans son article présenté ailleurs sur le site, « presque tout ce qui n'était pas immoral ou illégal devint impossible à obtenir ou encore, requérait un coupon de rationnement ou un permis d'utilisation ou d'obtention. »

La présente exposition virtuelle reproduit l'aspect et l'ambiance de tous les jours d'une ville et d'une population en guerre — les gens allaient bien au-delà des limites normales de leur endurance « usant tout jusqu'à la corde », se débrouillant avec le peu qu'ils avaient, dans chaque aspect de leur vie. Et, si rien d'autre ne marchait, ils pouvaient toujours se rabattre sur le temps qu'il faisait comme sujet de conversation sûr.

Résultats 1 de 15 de 234 de votre recherche: ch2

City of Flint Steaming Steadily Toward Halifax with 216 Survivors on Board

date : 13 September 1939

numéro de référence : John F. Rogers Collection Nova Scotia Archives 1995-370 no. 51


Aerial View of Passengers and Crew on Board the Middle Open deck of City of Flint

date : 13 September 1939

numéro de référence : John F. Rogers Collection Nova Scotia Archives 1995-370 no. 52


Aerial View of Passengers and Crew of the Torpedoed SS Athenia on the deck of the City of Flint

date : 13 September 1939

numéro de référence : John F. Rogers Collection Nova Scotia Archives 1995-370 no. 53


City of Flint with SS Athenia survivors on board

date : 14 September 1939

numéro de référence : John F. Rogers Collection Nova Scotia Archives 2004-047 no. 50


Athenia Survivor Sari Maritza Holding Baby Nicola, Daughter of Ernst Lubitsch

date : 14 September 1939

numéro de référence : Robert Norwood Nova Scotia Archives 1991-447


Broadway Column Stirs Memory of Halifax Drama

date : 14 September 1939

numéro de référence : Robert Norwood Nova Scotia Archives 1991-447


City of Flint Docking at Halifax

date : 14 September 1939

numéro de référence : Nova Scotia Archives


World War II Convoy Leaving Halifax - film clip

date : 1939

numéro de référence : Mary Elizabeth Lynch collection Nova Scotia Archives 1987-64 Vb 255


Halifax Rifles on Citadel Hill

date : 1940

numéro de référence : Nova Scotia Archives MG 23 vol. 22 no. 14A: Halifax Rifles Book no. 13


Halifax Rifles on Citadel Hill

date : 1940

numéro de référence : Nova Scotia Archives MG 23 vol. 22 no. 14A: Halifax Rifles Book no. 13


Halifax Rifles on Citadel Hill

date : 1940

numéro de référence : Nova Scotia Archives MG 23 vol. 22 no. 14A: Halifax Rifles Book no. 13


Halifax Rifles on Citadel Hill

date : 1940

numéro de référence : Nova Scotia Archives MG 23 vol. 22 no. 14A: Halifax Rifles Book no. 13


Halifax Rifles on Citadel Hill

date : 1940

numéro de référence : Nova Scotia Archives MG 23 vol. 22 no. 14A: Halifax Rifles Book no. 13


Halifax Rifles on Citadel Hill

date : 1940

numéro de référence : Nova Scotia Archives MG 23 vol. 22 no. 14A: Halifax Rifles Book no. 13


Halifax Rifles on Citadel Hill

date : 1940

numéro de référence : Nova Scotia Archives MG 23 vol. 22 no. 14A: Halifax Rifles Book no. 13


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Nova Scotia Archives — https://archives.novascotia.ca/eastcoastport/results/

Crown copyright © 2022, Province of Nova Scotia.